Retrouvez quelqu’un (partie 1)

Aujourd’hui, j’avais une séance avec les étudiant.e.s en Game Design. Je ne me souviens plus comment a commencé la conversation, mais juste avant le début du cours une étudiante m’a informée qu’en passant devant une salle, elle avait vu une intervenante afficher un super-héros sur son diaporama. Cela a attiré son attention et elle l’a ensuite entendu donné des consignes au groupe d’adultes auquel elle s’adressait concernant un exercice impliquant Superman et la cryptonite. Elle m’a décrit plus en avant l’exercice en question, mais je ne vais pas le dévoiler ici, pour ne pas risquer cela permette d’identifier la personne dont je vais vous parler ou que quelqu’un décide de dupliquer son idée d’animation sans son consentement.

L’info m’a vivement intéressée, j’ai posé quelques questions à l’étudiante qui a eu l’idée d’accéder au planning de l’Ecole pour voir qui occupait la salle à ce moment-là. Elle a ainsi obtenu le nom de l’intervenante et me l’a donné. Appelons-là Marie Duprés. La salle était réservée au nom de Marie Duprés Consulting. Il arrive que des organismes extérieurs interviennent au sein de l’Ecole pour un public adulte.

J’ai tout de suite voulu proposer à cette personne de faire un entretien pour comprendre d’où lui venait l’idée d’utiliser l’imaginaire super-héroïque dans une animation d’atelier et ce que cela produisait comme résultats. J’aurais sûrement l’occasion de reparler de ça mais l’utilisation de l’univers super-héroïque pour cibler des savoir-être dans le monde du travail m’intéresse énormément.

Episode 14 saison 11 Grey’s Anatomy, Shonda Rhimes

Mais cette histoire là est pour plus tard.

Pour le moment, il nous faut trouver Marie Duprés. Munie de trois informations (l’identité de la personne, le nom de sa structure et le fait qu’elle anime des formations/ ateliers pour adultes), j’ai débuté mes recherches. J’a entré son nom sur Google et sur Qwant. Quand on recherche des personnes ayant une activité professionnelle les résultats de Google sont souvent biaisés par les annonces payantes. J’ai trouvé dans les deux cas plusieurs profils pouvant correspondre sur Linkedin, Vimeo et Facebook ainsi qu’un site internet dont les dernières mises à jour de CV remontaient à environ 8 ans. Le site web indiquait une adresse mail mais je me suis dit qu’il y avait de fortes chances qu’elle ne soit plus utilisée. J’ai conservé dans mes signets les liesn vers Facebook et Viméo et priorisé la piste LinkedIn qui me semblait la plus à propos car c’est dans un contexte pro que j’avais découvert l’activité de Marie Duprès. J’ai utilisé mon profil Linkedin pour envoyer des demandes d’ajout aux 2 des 3 Marie Duprés qui pouvaient correspondre (études dans le champ de l’art et du design et localisées dans le grand Ouest). Le troisième profil n’autorisait pas les demandes de mise en contact.

A suivre.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search